Cordillera real

 

cordillerareal1001.jpgillimani001.jpg

 Je rentre aujourd’hui de Bolivie, où j’ai pu voler deux jours de promenades à la tournée théâtrale. On s’est promenés autour de Copacabana, lieu d’invention d’une Vierge sur la rive sud du lac Titicaca. On est montés sur les collines à 4400 m. des environs, dont l’aspect évoque tantôt la Cerdagne, tantôt l’Aragon (plateaux au sud de Gavarnie, de la Peña Telera), avec pas mal d’oiseaux et beaucoup de bonnes odeurs. J’en suis rentré, mais je n’en reviens toujours pas: la vision de la Cordillera Real dont voici un croquis encombré de nuages me fait remplacer la moitié des tas de cailloux que je compte encore parcourir dans les Pyrénées par des tas de caillous boliviens. Et des tas de neige bien sûr. Je ne crois pas qu’il existe de plus belles montagnes. J’ai pris quelques photos que je collerai ici dans les jours qui viennent. Sur ce dessin on reconnaîtra (ou pas…) la pyramide glacée de l’Illampú à gauche (nord), puis le massif étendu de Janq’uma, et à droite (sud) le Nevado Cheakoro, la vue est coupée au Chachakumani. Plus à droite on aurait pu voir le merveilleux massif du Condoriri et puis la Huayna Potosí. Au-dessus de la Paz, la présence de l’Illimani est suffisante à rendre enthousiaste. Je l’ai gribouillé dans un bus, en arrivant de Santa Cruz, puis deux semaines plus tard , en passant exactement au-dessus du sommet dans un avion qui provenait aussi de Santa Cruz, j’ai ajouté un petit trait au crayon représentant ce qui doit être une voie d’accès praticable vers le sommet. Il s’agit d’un épaulement rocheux qui doit atteindre les 5500m entre deux gros glaciers, et qui donne apparemment accès aux glaciers du sommet principal. Voici aussi l’étiquette d’une des meilleurs bières du monde: la Paceña, qu’il faut boire en grandes bouteilles (les bouteilles individuelles sont moins bonnes, sans parler des canettes, à proscrire). La Paceña me rappelle  ce qu’on buvait en république tchèque en 1992. Au sud de l’Illimani, il y a encore un massif pas trop effrayant, dont je ne connais pas le nom. J’ai encore pu observer aux jumelles le Sajama, à pied et en avion, et puis peut-être le Chimborazo entre la Paz et Lima: un gros machin ressemblant à l’idée que je m’en suis faite à partir des récits de Whymper. Il y a 200 pour cent de chance qu’il ne s’agisse pas du Chimborazo, qui en effet après vérification ne se trouve pas dans la région, mais plutôt du Coropuna, 6613m. Le lac Titicaca est couvert de vapeurs le matin, qui deviennent des nuages à l’aube, et ces nuages vont se coller entre 8 et 10 heures sur les montagnes à l’est et à l’ouest. Après cela, il ressemble tout à fait à la Méditerranée, jusqu’à ce que de gigantesques cumulonimbus ne se mettent à évoquer le Japon de 1945 et de 2011, ce qui fait cesser de rire. Heureusement, on peut se concentrer en Bolivie sur l’art de manger proprement la salteña, qu’un metteur en scène palois de grand renom compare à « un chausson à la garbure ». Il n’est pas facile de ne pas faire couler du jus partout: dans l’assiette, sur la table, le long des coudes. Ce metteur en scène et moi sommes devenus en trois semaines des bêtes à concours, ne laissant comme immodeste témoignage de notre goinfrerie que quelques miettes et UN noyau d’olive dans l’assiette après dégustation. Dans ce plus beau pays du monde, grand comme la France et l’Espagne réunis, peuplé du tiers de la ville de Mexico, doté des meilleures pommes de terre imaginables, on pratiquera encore le girlwatching à Santa Cruz, la baignade dans des rivières boueuses du bassin de l’Amazone, et la dégustation du cuñapé, qui doit être moelleux et tiède. 

 Voici des photos:  Autour du lac Titicaca. La cordillera real. Vus très loin aux jumelles, le Sajama et ses deux accolytes.Le Mururata. L’Illimani.

 

 

vacancesbolivia305.jpgvacancesbolivia291.jpgvacancesbolivia341.jpg

vacancesbolivia181.jpgvacancesbolivia175.jpgvacancesbolivia176.jpg

 

vacancesbolivia249.jpgvacancesbolivia246.jpg

vacancesbolivia360.jpgvacancesbolivia359.jpg

 

 

 

 

 



2 commentaires

  1. Erwan brin 10 avril

    Très bel article
    Les paysages sont a couper le souffle!!!
    Le temps est véritablement magnifique, les nuits claires et bien fraîches, les journées ensoleillées et avec un beau soleil!!!
    je vous invite à prendre rdv avec moi pour vos projets entre 0 et 3400 mètres au dessus de l’atlantique
    Erwan

  2. terrainspyreneens 12 avril

    37 Juillet- 0,2 Août, cela vous conviendrait M. Brin?

Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...