Gavarnie, deuxième étage: Grand Dièdre.

gavarniediedre.jpgLe Grand Dièdre permet de gravir le deuxième étage au cours d’une remontée intégrale du cirque, quand on vient du mur de la cascade ou de la Castagné-Vergez. Il est bien visible de loin (près de 400m. de haut), nettement à gauche de l’aplomb de la face nord de la Tour du Marboré.

On l’aborde par un petit surplomb en assez bon rocher. Au-dessus, le cheminement ne suit jamais le fond du dièdre, mais se déroule entièrement sur son pan gauche: remonter une gouttière (c’est une cheminée en plus mince…), puis rejoindre une grande cheminée peu profonde et en rocher très variable: on y trouvera quelques-uns de ces pas d’adhérence sur un millefeuille humide et pas tout à fait bien disposé à notre égard dont le flysch marboréen a le secret. Après quelques longueurs on débouche sur une dalle moins raide en excellent rocher, que couronne une barre surplombante: se diriger vers une fissure profonde à gauche. La gravir (facile, blocs coincés), en sortir à droite, et faire relais sur un éperon. On gravit un mur au-dessus (délicat), puis on fait relais sur une bonne terrasse herbeuse. De là, une centaine de mètres en rochers herbeux et faciles conduisent aux abords d’un énorme repli surplombant sous lequel on traverse (pierrier ou névé, en tout cas c’est humide) vers la droite pour rejoindre le système de vires qui permet de traverser tout le cirque à flanc entre le deuxième et le troisième étage. On sort au pied d’une voie Malus-Céréza du troisième étage. Quelques coinceurs et friends, et quelques pitons.



Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...