Luchonnais, Pic de Boum, éperon sud et Mailhs Barrat et Pintrat.

DSC_0768bBivouac en vallée de Remuñe. Au-dessus de l’ibonet de Remuñe, remontée vers la base de l’arête sud du Mail Barrat, et traversée de névés vers l’ouest en direction de la base du court éperon sud du Pic de Boum. Vingt minutes d’escalade amusante (III, un ou deux pas de IV) conduisent au sommet, dans un mélange de granite et de schiste rouge. AD.

On est descendus vers le Mailh Barrat, afin d’en gravir la facette nord-ouest; intéressante petite muraille de schiste rouge, ADsup ou D: au-dessus du névé, on a suivi une vire horizontale vers la gauche, puis gravi la face gauche d’un dièdre vertical (15m., IV-V, pâquerettes), puis franchi une dalle à gauche en granite (IV), puis atteint des cheminées de sortie en assez moyen rocher, pour déboucher à cent mètres à gauche du sommet du Mailh Barrat, qu’on a rejoint par une arête amusante et facile. On s’est réencordés sur la crête vers le Mailh Pintrat, dans une petite brèche intimidante. Du Pintrat, on a longé en contrebas, versant nord, une crête en beau granite, pour franchir une brèche à peu près au point le plus bas avec une désescalade délicate versant sud (III, un anneau de rappel en place sur un becquet). Tout ceci a été entrepris en fonction d’observations faites la veille depuis la descente du lac d’Albe. Crampons mais pas de piolet, une corde, quelques coinceurs et friends.

 DSC_0771b DSC_0772b DSC_0774b



Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...