Balaïtous, Petit Balaïtous, face Nord-Ouest

petitbalaitousfacenocopy.jpgUn beau jour d’août 2003 je crois, Erwan et moi nous sommes partis à la recherche de la cheminée nord de la Fachon (pic Fachon ou crête Fachon, je ne sais pas bien). La voie figurait dans le chapitre de Passages Pyrénéens consacré au massif du Balaïtous, alors comme on dormait du côté des lacs de Batcrabère, on est partis du principe que c’était à vingt minutes de marche de la tente. C’était notre première erreur: la deuxième était de partir à la recherche de cette voie après la sieste du déjeuner, la matinée ayant été consacrée à la face ouest du Pic Rouge, très joli motif de cent mètres sur un granite impeccable en Vsup.

Nous voilà qui partons à l’aventure. On dépasse la base de l’arête ouest du Petit Balaïtous, on joue dans des terrasses herbeuses, et après plusieurs fois vingt minutes de marche on commence à soupçonner que la base de notre cheminée est assez loin vers le nord. Pow-Wow: le Petit Balaïtous présente une jolie petite face de 150 mètres de haut, ornée d’un gros toit triangulaire, et cette facette est devant nous. On monte.

Erwan, une fois n’est pas coutume, gravit la première longueur, une cheminée saine et directe qui nous amène sous le grand toit. Je comprends en m’engageant dans une traversée sous ce toit la raison de cette prise d’initiative vingt minutes plus tôt: ce n’est pas très dur mais le granite protégé des éléments à cet endroit présente des formations friables en plus d’être humides. La fissure sous le toit est très large et pleine de mousse. Aucun spit, aucun piton rouillé, pas de cordelette rose : nous réalisons bel et bien une Première. Nous sommes devenus célèbres ce jour-là, sans que personne ne s’en soit rendu compte. C’est bien dommage. J’aimerais avant de rendre mon dernier soupir lire un récit des répétiteurs, admiratifs et tremblants au moment d’empoigner la chandelle qui sonne creux après le contournement du toit. Leurs imprécations au moment de la gravir, car il faut poser les deux pieds sur son extrémité pointue afin de trouver une paire de fissures bouchées. J’aimerais savoir qu’ils m’ont béni en trouvant le piton que j’ai laissé dans l’une de ces fissures.

Une fois qu’Erwan m’a rejoint au relais, Boum! l’orage qui gonflait a éclaté. J’ai remercié Zeus, car je ne savais pas bien comment m’y prendre dans les fissures au-dessus. On a tiré les rappels. UN rappel, qui nous a déposés comme des araignées sur une terrasse facile à désescalader. – Mais, me direz-vous, votre croquis porte la description de la dernière longueur de cette Première ? – Laissez-moi terminer. 

Le lendemain, encore frais de la pluie tiède de la veille, on a trouvé la Fachon. On a remonté la cheminée nord. C’est une escalade assez sérieuse et pas très variée: fatigante gymnastique entre deux pans de granite parallèles. Ça dure deux cents mètres. C’était mouillé. Au sommet, on voyait bien la maison du Parc, ce qui nous a fait penser qu’on aurait pu, si on avait voulu, repérer la voie l’avant-veille en montant le chemin de Batcrabère. On s’est vite mis à penser qu’on avait soif. Il faisait une chaleur épouvantable, et on était à sec, avec la salive épaisse et blanchâtre. 

On se doute bien que le plan était de retourner au petit Balaïtous. Je ne sais plus si on s’est réencordés ou pas, mais j’ai le souvenir d’une arête pas commode pour retourner vers notre Première. On en a remonté une autre pour se trouver au-dessus du point extrême de notre avancée de la veille. A ce moment-là, l’orage tonnait déjà du côté du pic de la Lie. Je suis descendu en moulinette, j’ai récupéré un des deux pitons du rappel, et j’ai eu le privilège de remonter les espèces de cannelures qui m’avaient intimité la veille. Inutile de dire qu’on n’est pas allés au sommet: le Petit Balaïtous, on connaît un peu Erwan et moi. Et puis avec tout ça la pluie était sur nous et on avait toujours aussi soif.

 



Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...