Pics d’Enfer, Face Nord.

picsdenfercopy.jpgBon, on a fait une petite première aussi, Erwan et moi, en juillet 2009, si si, en Face nord des Pics d’Enfer. Oh, rien de bien grave, il s’agissait de visiter ces dalles de calcaire blanc qui sont si terriblement excitantes de loin, entre leurs rubans de schistes rouges. Le guide Ollivier dit quelque part qu’une voie AD remonte à la limite des schistes et du calcaire, sur la droite de la face. On a donc pris un brin de 50m, quelques coinceurs et nos chaussons. On a découvert un très beau cheminement.


Approche en tennis fin juillet, avec l’aide d’un piolet avec une panne (vous savez, pour tailler des marches). A peu près au milieu de la paroi de calcaire blanc, à l’endroit où la neige monte le plus haut, on observe sur la droite une très grosse nervure d’ophite formant dièdre, cette nervure s’élève jusqu’à la crête sommitale, et finit dans les schistes rouges. Regardez bien cette nervure: elle ne nous intéresse pas. Soixante mètres à gauche de la base de cette nervure, on repère une dalle bombée, raide, parcourue d’une fine fissure. La voie Dautais-Brin attaque entre cette dalle et la nervure, par des vires ascendantes sur 10à 15m. Relais sur friend au pied de cannelures.

L1: remonter des cannelures sur 8 m., franchir un léger éperon à gauche, et ne pas s’élever sous des corniches surplombantes, mais gagner encore à gauche (au-dessus de la dalle bombée précitée) une zone de dalles assez raides que l’on remonte en diagonale vers la gauche, sous des surplombs, sur 35 mètres, IV-IVsup, adhérence, microfriends utiles. Relais sur une petite terrasse, sous un surplomb jaune (becquet). L2: franchir le surplomb et tirer à gauche (IV). On est à la base d’une grande cheminée que l’on peut remonter dans l’axe ou par des plaques fissurées à gauche (rive droite), pour revenir sur un éperon peu marqué à droite du couloir (rive gauche). Relais sur becquet, terrasse. L3: Remonter cet éperon directement là où il est le plus raide, jusqu’à la fissure un peu surplombante visible 40m. plus haut. : gravir un mur, puis une fissure, faire un crochet à droite (un pas de Vinf), et atteindre la fissure un peu surplombante. On débouche sur la zone de roches couchées et faciles que l’on remonte corde tendue jusqu’au sommet.

Ces trois longueurs font 50m., le rocher y est excellent, ensoleillé le matin, et l’itinéraire est logique dans une paroi de 200 m. ou un peu plus. Il y a fort à parier que des prédécesseurs nous ont précédés, mais comme ils n’ont pas laissé de spits on ne veut pas en entendre parler. Comme je n’en ai pas laissé non plus on pourra emmener 6 friends (2 micros trois moyens un gros), quelques wall nuts et des sangles. Pitons inutiles. Chausson utiles. Il serait certainement intéressant de gravir la dalle bombée du départ (elle ne paraît pas tout à fait verticale). Malheureusement, pas de photos.



Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...