Néouvielle, Pic des Trois Conseillers, Arête Ferbos.

pyrnes2008107.jpgpyrnes2008108.jpgpyrnes2008109.jpgpyrnes2008111.jpgpyrnes2008114.jpgpyrnes2008118.jpgpyrnes2008122.jpgVoici l’arête idéale: On trotte sur le fil jusqu’en haut. Partis de Cap-de-Long, on l’a abordée un peu plus haut que tout en bas, par le large couloir blanchâtre qui est en haut d’un grand cône d’éboulis, sur le versant Est de l’arête. Peu raide (II), il nous a déposés au pied d’un petit ressaut vertical, dans une brèche végétative. Ce ressaut s’escalade sur la gauche, par d’excellentes fissures (IV). Au-dessus, on se retrouve sur la droite de l’arête: on escalade un petit mur raide, puis on rejoint le fil, qu’on ne lâche plus jusqu’au sommet. Aucun coin pourri, aucune redescente, pas de rappel, c’est l’Ascension qui n’en finit jamais. II et III, corde tendue tout le temps, becquets innombrables, 500 mètres ou plus.

On redescendra à la brêche entre le Néouvielle et les Trois Conseillers: s’engager dans la vaste rampe herbeuse, puis pierreuse, qui descend de là versant Cap de Long. Elle se rétrécit au point d’imposer une désescalade délicate qui peut nécessiter la corde. Mes deux secondes s’en sont passées là, mais six minutes plus tard sur le névé dur comme un névé bien dur, elles en ont eu besoin pour atteindre les pentes douces et puis les pierriers. On peut amener un piolet pour ce névé qui est là tout l’été, tous les étés.



Laisser un commentaire

CHEZERY MULTISPORTS |
MULTIBOXING |
karatedo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | admingrimptout
| Périers Sports Football
| ASSOCIATION TAEKWONDO CLUB ...